Dans ce rapport partagé par le CERFIG aux autorités de santé publique le 20 janvier 2022, il ressort que le nouveau variant Omicron représente environ 86% des variants circulant en Guinée. 

« Au vue de la grande transmissibilité de ce variant, il est important de rappeler les mesures pour réduire le
risque d’infection, y compris des mesures de santé publique et sociales comme le port correct du masques,
l’hygiène des mains, la distanciation physique, une bonne ventilation des espaces intérieurs, éviter les
espaces bondés et la vaccination. » à rappelé le responsable adjoint du CERFIG et chef du laboratoire.

Ci-dessous le rapport partagé. 

Rapport Surveillance SARS_CoV2_20012022_CERFIG