Du 18 au 20 mai, la Présidente-directrice générale de l’IRD, Valérie Verdier, le Président-directeur général de l’Inserm, Gilles Bloch, et le Directeur de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes, Yazdan Yazdanpanah, seront à Conakry, en Guinée. Cette première mission conjointe, qui se clôturera par la création d’une plateforme de recherche internationale (PRISME), illustre le dynamisme de la coopération scientifique, technique et académique franco-guinéenne dans le domaine de la santé.

La consolidation de cette coopération internationale et interinstitutionnelle – particulièrement de l’IRD et de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes avec le Centre de recherche et de formation en infectiologie de Guinée (CERFIG) – se concrétise à travers la création d’une Plateforme de Recherche Internationale en Santé mondiale, PRISME, notamment dédiée aux maladies infectieuses émergentes.

PRISME a pour objectif de :

  • développer des projets de recherche ; 
  • renforcer la formation à la recherche clinique ; 
  • renforcer les capacités humaines, techniques et scientifiques du CERFIG.

La création de la plateforme fera l’objet d’une signature de convention multipartite le 19 mai de 16h30 à 18h30 à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry (UGANC), entre le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, le CERFIG, l’Inserm, l’IRD et l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes.

« La plateforme PRISME est au cœur des stratégies de partenariat de l’IRD dans le domaine des maladies infectieuses tropicales et s’inscrit dans la trajectoire de soutien et de consolidation du CERFIG. Cette collaboration témoigne d’une excellente complémentarité et synergie des acteurs français et guinéens de l’ESR autour des approches intégrées de Santé mondiale. Cette plateforme démontre notre volonté à rendre plus efficientes et structurantes nos actions sur le terrain. »

Valérie Verdier, Présidente-directrice générale de l’IRD
 

« Dans le cadre de ses missions de recherche sur les maladies infectieuses, l’Inserm s’est fortement mobilisé dès le début de l’épidémie Ebola en Afrique de l’Ouest. De cette mobilisation sont nés de nombreux partenariats fructueux qui ont été déployés avec les institutions de la République de Guinée notamment dans le cadre de la lutte contre les maladies infectieuses et émergentes. La création de la plateforme de recherche internationale PRISME s’inscrit dans la continuité d’une volonté conjointe française et guinéenne de consolider ces collaborations de recherche pour une meilleure synergie de nos équipes, afin d’améliorer durablement la santé des populations. »

Gilles Bloch, Président-directeur général de l’Inserm

« La création de cette nouvelle plateforme dédiée notamment aux maladies infectieuses émergentes constitue une avancée importante dans notre coopération avec les acteurs guinéens de la recherche, en particulier avec le CERFIG, notre partenaire de longue date. Elle permettra également de proposer un nouveau modèle de collaboration, qui pourra éventuellement être décliné dans d’autres pays partenaires de l’agence. » 

Yazdan Yazdanpanah, Directeur de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes
 

« Cette plateforme PRISME qui sera créée renforcera davantage la collaboration entre les chercheurs guinéens et français autour des enjeux actuels de santé. Elle constitue une opportunité inouïe de renforcement des capacités de jeunes et professionnels de santé guinéens dans le domaine de la recherche et de la formation. Elle sera un outil important dans l’anticipation et la gestion des épidémies et autres problèmes de santé en Guinée. »

Abdoulaye Touré, Directeur du CERFIG
 

Les membres de la délégation française profiteront de ce déplacement pour rencontrer leurs partenaires respectifs. Ils se rendront au centre de recherche clinique de Landréah* dans lequel se déroulent les essais PREVAC – PREVAC UP (soutenus par l’Inserm, l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes et l’EDCTP). L’équipe de l’IRD rencontrera ses partenaires sur les projets qu’il soutient dans le cadre de la lutte contre la trypanosomiase humaine africaine ainsi que dans le domaine des sciences marines.

Le centre de recherche clinique de Landréah est géré par l’organisation non gouvernementale ALIMA, qui est également un partenaire opérationnel de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes

A propos du CERFIG : 

Le CERFIG est le fruit d’une collaboration internationale associant les autorités nationales françaises et guinéennes, l’Inserm, l’IRD, l’université de Montpellier et l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Il a été créé pour renforcer la réponse nationale à Ebola, en améliorant la prise en charge des patients, et en fournissant les données nécessaires pour permettre la mise en place de stratégies de préparation et de prévention face aux fièvres hémorragiques virales. Depuis 2020, le CERFIG a constitué un point d’appui majeur dans le cadre de la réponse à l’épidémie de Covid-19, notamment à travers des projets financés par l’AFD associant des équipes de l’IRD, de l’Inserm, de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes ou encore de l’Institut Pasteur (ARIACOV, AFROSCREEN). Il permet aujourd’hui à la Guinée de jouer un rôle majeur et pionnier au sein de l’initiative internationale PREZODE.

A propos de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes et de ses actions en Guinée 

L’ANRS | Maladies infectieuses émergentes, créée le 1er janvier 2021 et dirigée par le Pr Yazdan Yazdanpanah, est une agence autonome de l’Inserm placée sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et du ministère des Solidarités et de la Santé. Elle a pour missions l’animation, l’évaluation, la coordination et le financement de la recherche sur le VIH/sida, les hépatites virales, les infections sexuellement transmissibles, la tuberculose et les maladies infectieuses émergentes et ré-émergentes (notamment les infections respiratoires émergentes, dont la Covid-19, les fièvres hémorragiques virales, les arboviroses). 
Avec une approche One Health, s’intéressant à la santé humaine, animale et à l’impact de l’homme sur l’environnement, l’agence prépare la réponse aux enjeux scientifiques posés par les maladies émergentes et à son déploiement en temps de crise. 
Elle fédère et anime plusieurs réseaux nationaux et internationaux de chercheurs et de médecins employés par les principaux organismes de recherche, universités, centres hospitaliers ou associations. Les associations de patients et les représentants de la société civile sont pleinement intégrés à sa gouvernance et à son fonctionnement.
En Guinée, l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes a développé des collaborations structurantes avec les différents acteurs de la recherche dans le pays afin de permettre le renforcement des infrastructures de recherche et de formation, ainsi qu’un financement d’équipements. L’agence est impliquée sur différentes thématiques de recherche en Guinée : infection par le VIH, le SARS-CoV-2 ou Ebola. Actuellement, elle soutient 12 projets dans le pays et travaille en étroite collaboration avec le CERFIG, partenaire stratégique de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes, notamment pour le projet AFROSCREEN.

En savoir plus sur les actions de l’agence en Guinée

A propos de l’IRD et de ses actions en Guinée

L’IRD est un organisme de recherche public français pluridisciplinaire et un acteur de l’agenda international pour le développement.

L’Institut porte en Guinée des projets emblématiques de recherche en santé publique (ARIACOV, AFROSCREEN et EBOSURSY notamment) sur les maladies infectieuses émergentes (Ebola, Sars-Cov2 ou encore la Trypanosomiase humaine africaine – THA). Il engage également des approches anthropologiques de la santé, en lien étroit avec le CERFIG, partenaire historique de l’Institut. Ses actions œuvrent au renforcement des systèmes de surveillance, de détection précoce et de prévention des émergences en Guinée et contribuent au renforcement du système national de santé.

A propos de l’Inserm

Créé en 1964, l’Inserm est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle du ministère de la Santé et du ministère de la Recherche. Dédié à la recherche biologique, médicale et à la santé humaine, il se positionne sur l’ensemble du parcours allant du laboratoire de recherche au lit du patient. Sur la scène internationale, il est le partenaire des plus grandes institutions engagées dans les défis et progrès scientifiques de ces domaines.

Contacts presse :

Département communication et information scientifique de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes : information@anrs.fr 

IRD : presse@ird.fr

Inserm : presse@inserm.fr

CERFIG : info@cerfig.org